Communiqué de presse

8 nov. 2012 | 2089-FR

Substances néfastes pour l'environnement dans les vêtements d'extérieur -

Les produits certifiés OEKO-TEX® sont sans danger pour l'écologie humaine

Zurich (hm) – Revenant sur l'étude publiée fin octobre par l'organisation environnementale Greenpeace sous le titre « Chemie für jedes Wetter » et traitant de la découverte d'hydrocarbures perfluorés (PFC) dans des vêtements d'extérieur de fabricants renommés, l'Association Internationale OEKO-TEX® signale expressément que les textiles d'extérieur certifiés selone l'OEKO-TEX® Standard 100 ne présentent aucun danger direct pour la santé des consommateurs lorsqu'ils sont utilisés correctement.

L'utilisation de perfluorooctane sulfonate (PFOS) et d'acide perfluorooctanoïque (PFOA) est strictement réglementée depuis 2009 dans le cadre de la certification des produits selon l'OEKO-TEX®.

Des méthodes de contrôle orientées sur l'utilisation, telles que l'extraction au moyen d'une solution de sueur artificielle, permettent aux différents tests réalisés en laboratoire pour OEKO-TEX® d'également garantir une évaluation réaliste des dangers humanoécologiques d'éventuels résidus chimiques. Selon les connaissances actuelles, les hydrocarbures perfluorés ne peuvent pas se détacher des matériaux textiles lors d'activités sportives courantes. Il ne faut pas oublier non plus que de nombreux ustensiles de cuisine utilisant des revêtements PFC (tels que les poêles en Téflon) sont homologués pour les utilisations alimentaires et sont pourtant soumis à des conditions bien plus drastiques lors de leur utilisation.

Selon l'étude de Greenpeace, la présence de PFC dans les textiles d'extérieur a été décelée au moyen de solvants chimiques, tels que du méthanol ou du méthyltertiobutyléther – c'est-à-dire au moyen d'une méthode optimisée pour la dissolution des substances recherchées. Ceci ne peut cependant pas être mis en parallèle avec la biodisponibilité effective et donc le potentiel de risque de ces substances sur le consommateur dans des conditions d'utilisation normales. Cette méthode ne fournit donc pas de résultats réels.

La certification selon l'OEKO-TEX® Standard 100 est également soumise à une extraction au moyen d'un solvant organique, mais essentiellement afin de tenir compte des prescriptions légales en matière de PFOS (limite de 1 µg/m²).

Les autres substances nocives pour la santé incriminées par l'étude pour de nombreux échantillons de produits, telles que les phtalates (plastifiants), liaisons organiques d'étain, l'antimoine ou les alkylphénols éthoxylates, nocifs pour l'environnement, sont en partie réglementées depuis de nombreuses années dans le catalogue de critères de l'OEKO-TEX® Standard 100. Depuis la découverte de tributyl d'étain dans des maillots de sport en 2000 environ, la présence de substances organiques d'étain est contrôlée dans les articles lors de toutes les certifications et la liste des substances limités est complétée lorsque cela est nécessaire. Depuis le début de l'année 2012, les échantillons utilisés pour les certifications OEKO-TEX® sont en outre analysés de manière préventive afin de déceler la présence d'alkylphénols éthoxylates, problématiques pour l'environnement. A partir de 2013, les articles devront respecter certaines limites prescrites même si ces substances, le plus souvent utilisées comme agents tensioactifs pour la production textile en dehors de l'Europe, ne jouent aucun rôle dans l'interaction entre le produit textile et la peau. L'objectif est d'encourager partout dans le monde le remplacement des substances contenant toujours ces groupes d'agents tensioactifs néfastes. L'Association OEKO-TEX® et les entreprises travaillant avec elle soutiennent ainsi de manière proactive les activités de la campagne DETOX, ayant déjà rallié un nombre considérable de marques mondiales en vue d'améliorer la protection de l'environnement.

Vous trouverez de plus amples informations sur les exigences du catalogue de critères OEKO-TEX® en ce qui concerne l'étude actuelle relative à la découverte de PFC dans les textiles d'extérieur auprès du secrétariat d'OEKO-TEX®, par courriel à l'adresse : info@oeko-tex.com.

Retour vers la vue d'ensemble